Musée National

Le «palais d'or “ou palais royal, destiné à symboliser la nouvelle relation entre le Laos et la France, a été construit entre 1904 et 1909, juste quelques années avant que le royaume de Luang Prabang devienne un protectorat, et le reste du Laos une colonie, de la France.
La conception du palais combine le style français " beaux-arts" avec des éléments d’architecture lao, mais le bâtiment a été finalement achevé lorsque le roi Sisavangvong décida de remplacer le sommet du toit au-dessus de la salle du trône par une nouvelle forme, de conception Lao plus appropriée.
Aujourd'hui, le Musée national est parmi les meilleurs endroits pour apprendre a davantage connaitre l'histoire de Luang Prabang.

Sai Bat (Les offrandes du matin)

Elles ont lieu chaque matin, à partir de 05:30, les moines et novices des différents vat de Luang Prabang, en robe safran, défilent dans les rues avec leurs bols pour récupérer les offrandes. Les Laotiens qui les attendent ont déjà pris le temps de préparer le riz gluant et d'autres aliments qu’ils offrent en partie dans le bol de chaque moine qui passe. La cérémonie se déroule dans un silence complet.

La signification culturelle et la beauté austère de Sai Bat en fait une attraction touristique très populaire. La plupart des visiteurs assistent à la cérémonie dans le vieux centre-ville, le long de la rue Sakkaline en particulier.

Le marché de nuit

Le marché est ouvert tous les jours de 17 heures à 22 heures. Il est situé le long de la route Sisavangvong qui part du bureau de tourisme et se dirigeant vers le Musée du Palais Royal. Chaque soir, la rue est fermée à la circulation automobile et est transformée en une rue piétonne et commerçante qui accueille le marché.

Avec près de 250 vendeurs, le marché présente une grande variété de produits artisanaux fabriqués par de nombreux groupes ethniques. Sur les étals on trouve de nombreux types de textiles, des céramiques, des antiquités, des peintures, du café et du thé, des couvertures, des chaussures, de l'argent ancient, des sacs, des ornements et des couverts fabriqués à partir de bombes recyclées. Il y a beaucoup d'articles intéressants exposés au marché de nuit qui sont difficiles à trouver ailleurs.

Centre ethnologique des arts traditionnels

Depuis 2006, le centre ethnologique et des arts traditionnels est un musée privé à but non lucratif dédié à la culture des différentes ethnies du Laos.
Situé dans un bâtiment historique protégé par l’UNESCO, l’exposition permanente du musée propose au public un certain nombre de pièces vestimentaires, des objets personnels et religieux, des outils de travail…
Son objectif est de promouvoir la compréhension des différents modes de vie et des traditions de diverses ethnies du Laos.

Autour de Luang prabang





Kuang si

La cascade de Tad Kouang Si est un endroit agréable, situé à environ 30 km au sud-ouest de Luang Prabang. Les plus courageux traverseront la rivière pour continuer à grimper sur la droite des chutes, au travers de la forêt et de ses chants d'oiseaux. On peut même voir des ours en chemin! Baignade autorisée tout en haut, ou tout en bas, dans les piscines naturelles.

Tad sae

Situées à une vingtaine de kilomètres de Luang Prabang, sur la route du sud menant à Vientiane, les chutes d’eau de Tad Sae (se prononce Tatsé) ne sont véritablement intéressantes qu’à la saison des pluies en raison de son débit inégal voire quasi inexistant à certaines périodes de l’année (saison sèche de octobre a avril).
Les chutes, sans être placées dans un décor aussi léché que celui de Tad Kouang Si, sont plus festives en offrant une multitude de "baignoires" en escaliers. Multiples usages dont l’option "hydro-massage du dos", le cadre s’y prête parfaitement.

Pak ou

A 2h en bateau, ou 1h en touktouk.
Les grottes Pak Ou, littéralement "la bouche Ou" du nom de la rivière « Ou » affluent du Mékong, sont un des symboles religieux les plus précieux de la Province de Luang Prabang. Plusieurs légendes ont cours sur cet endroit où ont été déposées, au cours des ans, ces milliers de statuettes de Bouddha.
Située en amont du Mékong, à une trentaine de kilomètres de Luang Prabang, les grottes sont accessibles soit par touktouk soit par bateau; on préférera la voie fluviale, plus confortable (la route est assez accidentée sur plus d’une dizaine de kilomètres) et bien plus séduisante.
La balade en bateau vaut à elle seule le déplacement.